Une rue commerçante : la rue de Mouvaux

Braderie rue de Mouvaux en 1954 Photo NE

La rue de Mouvaux était depuis très longtemps une importante voie de communication. Autrefois, c’était un chemin très ancien qui reliait la route royale de Lille à Menin à la frontière belge de Wattrelos/Herseaux. Ce chemin comprenait dans son tracé roubaisien la rue de Mouveaux (orthographe de l’époque), la rue du Grand Chemin (d’où le nom), la rue Saint-Georges (rue du Général Sarrail) et la Grand-Rue…

Pour cette raison, la rue de Mouvaux s’intitula chemin de grande communication n°9, avant de devenir pour un temps la départementale n°14. C’est une rue de 450 mètres de long sur 12 de large, qui relie la rue du Grand Chemin au territoire de Tourcoing. On pourrait croire que la rue de Mouvaux commence au carrefour de la rue de l’Ouest et de la rue du Luxembourg. Il n’en est rien. Elle existe dès le pont qui marque l’entrée du quartier Fresnoy-Mackellerie. C’est toute une partie de la rue et de ses commerces qui a aujourd’hui disparu, et que nous allons tenter de reconstituer.

Extrait de la brochure suivante Retrouvez le texte de la conférence en demandant cette brochure à l’adresse suivante : ateliersmemoire@gmail.com

Posted in Passages de mémoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.