Métiers vécus à Roubaix de 1920 à nos jours

Ce magnifique cahier mémoriel nous propose un voyage en vingt tableaux en compagnie des ouvrières et ouvriers dont certains métiers ont disparu, et qui ont fait la vie industrieuse de Roubaix : Josette la corsetière, Anny la modiste, Mimi l’ourdisseuse, Jacques le tailleur, Annie la téléphoniste…
Au-delà de la simple évocation, ce petit livre nous invite aussi à travailler nous-mêmes sur notre mémoire familiale ou personnelle, en nous suggérant une méthode : recueillir des interviews, dater les événements, rechercher des références, des repères, retrouver de vieilles images, photos, publicités, et reconstruire les parcours de nos parents, amis, connaissances. Ce travail de pratique mémorielle n’a rien à voir avec une quelconque nostalgie, c’est plutôt un devoir de transmission d’une époque à l’autre, d’un âge à l’autre, pour mesurer le chemin parcouru, et nous projeter dans l’évolution.
Il faut souhaiter que cette liste de témoignages se complète, avec d’autres métiers, d’autres souvenirs, et que ce travail de mémoire se fasse régulièrement et périodiquement. Il est constitutif de notre existence et de nos valeurs. Bientôt il s’agira d’évoquer la caissière de supermarché, le conducteur de bus et de métro, le technicien en informatique. Référence mémorielle et méthodique, ce livre nous invite à poursuivre la patiente et vigilante quête de nos vies.

Métiers vécus à Roubaix : de 1920 à nos jours
Auteur(s) : Hossepied, Luc (textes) Quennoy, Arlette (Préface)
Date(s) : 2003
Editeur(s) : Lille : Éd. de l’encre vive, 2003

Consultable en Médiathèque

Posted in Roubaix par les livres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.