Mamadou N’Diaye, star d’un numéro spécial des « Cahiers de Roubaix »

Après avoir fait l’objet d’un documentaire, d’un livre, désormais exposé au musée La Piscine, le guérisseur roubaisien Mamadou N’Diaye fait aussi l’objet d’un numéro spécial des Cahiers de Roubaix. 85 pages pour en savoir plus sur le destin extraordinaire de cet homme.

Le cahier de Roubaix devant le vitrail Photo MD

Si vous souhaitez vous pencher d’un peu plus près sur le fabuleux destin de Mamadou N’Diaye, ce vingtième numéro des Cahiers de Roubaix est sans doute fait pour vous. Sur 85 pages, la publication dissèque la vie hors-norme de ce Sénégalais devenu mousse dans la marine marchande, matelot dans la Marine Nationale, puis, arrivé à Roubaix dans les années 30, boxeur, entraîneur puis chiropracteur de talent jusqu’à son décès en 1985. Une personnalité locale sortie de l’oubli il y a seulement un an, lorsqu’a été découvert par hasard un vitrail à son effigie, désormais exposé dans les nouvelles salles du musée La Piscine.

L’historien local Philippe Waret revient en détail sur le parcours de boxeur et de manageur de celui qui était surnommé « la Panthère noire » en raison de sa souplesse. Il explore également son activité de guérisseur et ses nombreux démêlés avec la justice pour exercice illégal de la médecine. La revue, dirigée par Michel David, de la Société d’émulation de Roubaix, propose également des entretiens avec Sérigné Diop, le président de la communauté des ressortissants d’Afrique de l’Ouest (CRAO), Bruno Gaudichon, le conservateur de la Piscine, et les dirigeants du Boxing Club de Roubaix. Elle republie également des articles évoquant Mamadou et parus dans La Voix du Nord, Le Monde, Jeune Afrique, Gens et Pierres de Roubaix, ainsi que la retranscription intégrale du documentaire que lui avait consacré France Culture.

Les Cahiers de Roubaix sont disponibles à la boutique du musée, et bientôt à la Presse du Parc et dans les librairies les Lisières et Autour des mots. 85 pages, 12 euros.

par Bruno Renoul

Posted in Actualités and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.